AUTOUR DE NOUS LES SUISSES

ATELIERS D’ÉCRITURE : CHARMANTS VOISINS, BLIND DATE

LES 19 ET 20 NOVEMBRE 2021

Faire du cinéma en Suisse, ateliers d’écriture

A part mes collaborations avec Alain Tanner, Markus Imhoof et Olivier Zuchuat, tous mes autres films de réalisateurs suisses ont été développés dans le cadre d’ateliers collectifs d’écriture que j’ai inités avec Jacques Akchoti, scénariste, enseignant à la Femis, en collaboration avec Focal (Pierre Agthe, Denis Rabaglia) et la RTS (Philippe Berthet).

J’ai beaucoup défendu cette pratique de travail collectif, afin que chaque auteur puisse bénéficier, en plus du travail sur son propre projet, des nombreuses questions, remarques critiques, etc. adressées aux auteurs des autres projets, qui sont très souvent plus éclairantes pour l’auteur pas directement concerné.

Que sont devenus Jeanne Waltz (Pas douce), Claudio Tonetti (Win Win, Charmants Voisins), Samir, Robert Bouvier, Christoph Schaub, et tant d’autres réalisateurs/trices, techniciens/ciennes, acteurs/trices, et producteurs/trices du cinéma suisse avec qui nous avons collaborés ?

En présence de Jacques Akchoti qui a animé avec maestria la plupart de ces ateliers.

Le programme

Vendredi 19 novembre

18 h 30 – sur invitation

Projections de 4 courts-métrages (C. M.) de la collection Blind Date, versions restaurées, avec la présence attendue de leurs réalisateurs, Christoph Schaub, Samir, Marcel Gisler, Anka Schmid, et de Jacques Akchoti, directeur de la collection.

Cette 1ère collection suisse de 12 C. M. développés en 1993 et 1994, tournés en 1995 et 1996, sortie dans les salles en 1997, était la première du genre en Suisse.

Apéritif de bienvenue

20 h 30 – projection publique de Pas douce, version restaurée, en présence de Jeanne Waltz

« Jeanne Waltz met en place avec un art souverain les éléments d’une confrontation assez inouïe… Dans un coin de forêt isolée, Fred, une jeune femme qui ne sait plus que faire de son mal-être, rate son suicide mais, suite à un réflexe incontrôlé, blesse grièvement Marco, un adolescent de quatorze ans qui passait par là. Emmené à l’hôpital pour y faire soigner son genou, le gamin se retrouve face à Fred qui y travaille comme infirmière. De façon troublante, la jeune femme lui donne alors tous les indices nécessaires pour qu’il l’identifie comme l’auteur du coup de feu… » (Passion cinéma).

Débat à l’issue de la projection avec Jeanne Waltz, animé par Thierry Spicher.

Samedi 20 novembre

13 h 30 – projection publique des 6 autres Blind Date restaurés

Réalisés par Antoine Plantevin, Heikki Arekalio, Robert Bouvier, Blaise Piguet, Jacqueline Surchat, et Bianca Conti-Rossini.

En présence des réalisateurs qui pourront nous rejoindre à cette occasion.

15 hForum, concernant notamment l’expérience « Nous les Suisses »

Charmants Voisins a été le 1er film issu de la collection « Nous les Suisses » – dont la finalité était d’inviter des auteurs suisses à écrire des comédies de prime-time pour la télévision suisse. Cette collection déboucha finalement sur une quinzaine de films ou de téléfilms produits par la TSR, qui ont marqué la chaîne romande entre 1998 et 2008 environ.

Dossier : présentation de « Nous les Suisses », critiques tous azimuts, notamment du Nouveau Quotidien, l’ancêtre du journal Le Temps. Une soixantaine de professionnels romands signent une pétition pour une véritable télévision suisse romande. Ils fustigent le recours aux « scripts doctors » parisiens. Réponses, points de vue.

En présence de Jacques Akchoti, Claudio Tonetti, des réalisateurs des Blind Date présents, de producteurs, d’auteurs critiques, l’un ou l’autre parmi les 60 auteurs romands qui ont envoyé une pétition contre moi et la télévision suisse ; cette polémique avait provoqué alors un vrai débat au sein du cinéma romand. Colloque animé par Thierry Spicher.

16 h 30 – projection publique de la version restaurée de Charmants Voisins

Daniel Berger (Daniel Prévost) travaille au cadastre du Canton de Vaud. En complicité avec sa fidèle secrétaire, il s’arrange pour délivrer des permis de construire en échange de quelques pots-de-vin. Très discret dans ses combines, Daniel est sur le point d’être promu chef de service lorsque débarque Werner Schäfer (Martin Huber), un consultant zurichois mandaté pour restructurer le Département des travaux publics. Daniel Berger est paniqué à l’idée que ses malversations puissent être découvertes.

Débat à l’issue de la projection en présence du réalisateur Claudio Tonetti, du scénariste Jacques Akchoti, de Martin Huber, Anne Kreis et d’autres acteurs du film, ainsi que les techniciens présents.

19 h Repas

20 h 30 – projection de Win Win – ouverte au public

L’ambitieux maire de Delémont organise, avec son ami chinois horloger, la demi-finale de Miss Chine en Suisse. Très médiatisé, le projet a pour but de faire exploser leur popularité. Les tribulations des jolies Chinoises dans le Jura vont créer de nombreuses tensions personnelles et politiques.

Nous essayerons à cette occasion de re-remplir une bonne partie du Lido. En présence d’acteurs, figurants, techniciens du film, ainsi que d’un ancien politicien redirigé dans l’art, qui évoquera sa nouvelle vie.

Cinéma Lido, 2012